Les symptômes du manque de fer : anémie

Un syndrome pas seulement réservé aux femmes !

Par nature, et surtout pendant la période de la grossesse, les femmes ont tendance à manquer de fer. Pour pallier cette carence, il convient d’abord d’en identifier les symptômes :

  • Fatigue
  • Malaise, vertiges (pouvant être liés à une pression artérielle basse = hypotension) 
  • Inefficacité au travail
  • Intérieur des paupières pâle au lieu d’être rouge vif
  • Chute de cheveux

Ces signes d’anémie en fer ne sont pas forcément tous présents, c’est pourquoi en cas de perte de vitalité et même en l’absence d’autres signes, il est plus prudent de faire un bilan sanguin. Les résultats indiquent un taux de ferritine bas, parfois aussi une hémoglobine basse pouvant expliquer les malaises, et confirmant l’hypothèse du manque de fer.

A part dans les épinards, où trouver du fer ?

Avant de vous ruer sur les aliments riches en fer, sachez que ceux-ci ne pourront faire seuls tout le travail… En effet, le fer pour être bien absorbé doit être consommé en parallèle à des menus équilibrés et à un apport en vitamine C. Pour augmenter vos apports en fer, consommez des légumineuses (lentilles), du foie (de veau mais aussi de porc, d’agneau), des palourdes, des huîtres…N’oubliez pas des fruits composés de vitamine C, à manger une demi-heure avant le repas, et saupoudrez vos plats d’un peu de thym, qui regorge de fer, bien plus que les épinards…

Share →